Agilité ?

/ organisation, agilité

Agilité

« Coach agile », une offre d’emploi à la mode.

À chaque fois que j’ouvre une telle offre d’emploi, je suis surpris de constater toujours une sacrée palette de certifications attendues.

« Agile, Lean, Scrum, XP, Kanban, Management 3.0, Management des Systèmes d’Information, Architecture d’entreprise, Lean Startup, Safe, … ». À cela s’ajoutent d’autres outils ou noms de processus, Kaizen, LeanUX, Design Thinking, PDCA, Vision produit, Story Mapping, software craftsmanship, DevOps, API-fication, DevSecOps, … Parfois même toutes dans la même fiche de poste !

Toutes ces certifications, ces outils, ces mots savants et très sérieux ont éclipsé un concept, un mot essentiel qui est de mon point de vue le pilier d’une organisation agile.

Je dirai même plus qu’il est essentiel et suffisant.

Une fois que ce concept est en place, alors l’agilité émerge naturellement, sans avoir besoin de connaître aucune autre méthode, sans avoir aucune certification.

On pourra bien sûr s’inspirer de tous ces rouages qui ont fait leur preuves, certains ont même la vertu de faciliter son émergence.

De quel ingrédient essentiel s’agit-il ? L’avez-vous déjà en tête ?

J’ai regardé près d’une cinquantaine d’offres d’emploi aujourd’hui de « coach agile » et je fus surpris de ne voir ce concept que sur 2 d’entres elles ! 4% seulement !

« Vous savez créer un environnement de confiance » et « You are able to help teams develop trust and safety »

La Confiance…

Seules deux entreprises avaient mis en avant la confiance, confiance qui est essentielle et nécessaire pour basculer dans l’agilité.

L’agilité et la confiance sont, de mon point de vue, indissociables.

Le « manifeste agile » le met bien en avant : « Build projects around motivated individuals. Give them the environment and support they need, and trust them to get the job done. »

Faites leur confiance, ils feront le boulot !

C’est l’essence de l’agilité.

Mettez le moteur que vous voulez dans votre équipe, la méthode scrumm, lean ou Agilité 7.0, sans cette essence il n’ira pas très loin.

Dans une organisation pyramidale, si la confiance n’est pas la culture de la personne tout en haut de la pyramide, et si elle ne descend pas, puis remonte, tout le long de la colonne vertébrale, alors mettre en place l’agilité ne durera pas longtemps, car la confiance s’oppose au pouvoir.

Dans une organisation horizontale, si les membres ne se font pas confiance, l’agilité aura beaucoup de mal à se mettre en place aussi, les tensions apparaîtront, car la confiance s’oppose à l’orgueil.

Mettre en place la confiance ? Y a-t-il une méthode ou une certification pour ça ?

La certification vous rassurerait-elle ? Pourquoi ? Vous n’avez pas assez confiance en vous ? En l’autre ? Faut-il cacher la personne derrière une certification ?

Il y a presque 20 ans, étant jeune développeur dans une petite équipe, un homme, qui en était le responsable, m’a dit :

« Je ne comprends pas comment tu bosses, mais je te laisse faire, car tu obtiens de beaux résultats ! »

C’est pour moi une excellente définition de l’agilité.

La confiance qu’il m’a apporté m’a permis de construire ces beaux résultats puis d’alimenter ce que je suis aujourd’hui, et ce que j’ai pu apporter comme confiance plus tard à tous ceux qui m’entouraient :

"Faites comme bon vous semble ! Vous savez mieux que quiconque comment vous allez faire pour y arriver, si vous avez besoin de moi et que vous pensez que je peux vous être utile, je ne suis pas loin."

Si vous êtes en mesure, mutuellement, de vous faire confiance, de haut en bas, de bas en haut, côte-à-côte, de laisser chacun s’organiser comme il le souhaite, alors ensemble vous allez obtenir de très, très beaux résultats.

...

Tentés ?

Next Post Previous Post