Attendre que ça parte en vrille ?

/ prévention, organisation

tornade partir en vrille

Dans mon métier au service des chefs d’entreprises, je croise des personnes qui font le même métier que moi avec des couleurs et des approches différentes pour une finalité commune : faire en sorte que ça se passe bien dans les entreprises.

Force est de constater qu’il y a beaucoup d’entreprises où ça se passe mal.
On entend plus parler de celles-ci car c’est plus vendeur pour le monde médiatique, y compris sur les réseaux sociaux, de parler des problèmes, du burn out, de harcèlement moral, ou sexuel, que de parler des entreprises où il n’y a pas de soucis.

Cercle vicieux, car je ne connais personne qui aime rester dans un environnement toxique, sauf peut-être quelques vampires qui s’en nourrissent, et encore...

Oui, l’humain a du mal, beaucoup de mal, à cohabiter avec ses pairs. Il y a des explications rationnelles à tout ça, j’y reviendrais peut-être dans un autre article. Dans tous les cas, c’est un fait qui n’est pas nouveau.

Aujourd’hui, je pose cette question à tous les chefs d’entreprise qui se lancent dans la création d’une nouvelle aventure.
Start-up, rachat, fusion...
Avez-vous pensé à mettre en place quelque chose pour que ça ne parte pas en vrille lorsque votre entreprise commencera à avoir du monde dans ses couloirs ? Ou attendrez-vous que ça explose ? Statistiquement le risque semble très élevé.

Attendrez-vous vos premières portes qui claquent, vos premières peurs de ne pas pouvoir « tout dire » à vos salariés de peur qu’ils partent et que la jeune structure ne s’en remette pas, les retombées médiatiques suite aux harcèlements révélés par la presse car la politique de l’autruche aura bien œuvré, même pour vous le cacher, vos premières convocations aux prud’hommes ou au pénal, qui vous occuperont bien des années pour une histoire qui aurait pu se passer complètement différemment, où tout le monde aurait pu sortir par le haut, gagnant-gagnant, comme le dit un courant commercial, oui, et gagnant pour l’entreprise dans sa globalité !

Prévenir ou guérir ? Souvent la guérison coûte beaucoup plus cher, pas que financièrement, quand elle est possible.

Je peux vous être utile, dès aujourd’hui, pour vous accompagner à mettre en place des rouages minimalistes, puissants et harmonieux afin que votre entreprise dure longtemps.

Cerise sur le gâteau, ce n’est en rien un ralentissement initial de votre développement que je vous propose, c’est d’agir immédiatement sur votre terrain pour mettre en place ces bonnes pratiques vertueuses également pour vos résultats opérationnels et la qualité de ce que vous apportez à vos clients !

Vous pouvez aussi attendre que ça parte en vrille.
Ça peut marcher, aussi.

Gagnant-gagnant ?

Next Post Previous Post